Auteurs assistés et utilité sociale

À dix jours du premier tour, j’avais envie de parler du fameux revenu universel autour duquel s’est pas mal cristallisée la campagne de Benoît Hamon. Alors, on va vite délaisser la campagne et ses candidats pour parler du revenu universel en théorie, parce que la proposition d’Hamon n’a plus grand chose d’universelle : soumis à conditions de revenus, c’est juste une nouvelle forme d’aides sociales. Qui à 600€ max par mois, ne sort pas réellement les gens de la pauvreté : rappelons que suivant comment il est calculé, le seuil de pauvreté en France est actuellement fixé autour de 800 ou 1000 €.

Je ne vais pas non plus expliquer ce qu’est le revenu universel, comment ça marche, etc. Je vais juste répondre à cette critique qui (à part celle sur le financement) est sans doute la plus fréquente et me fait bondir à chaque fois. Parce que la critique sur le financement, c’est une critique sur la forme, les conditions de réalisation d’une telle mesure. Admettons.  Y a des choses à y répondre, mais d’autres l’ont fait mieux que moi. Je vous laisse chercher. Alors que cette critique-là s’en prend directement au fond : le revenu universel c’est pas bien parce que plus personne ne ferait rien.

« Une France d’assistés ? »

Les gens qui émettent cette critique n’ont visiblement pas très haute opinion de leurs contemporains, et en tant qu’humaine, je me sens un peu insultée. Donc voilà. J’y réponds. Lire la suite

NaNo 2016 : L’attaque de l’IRL

NaNoWriMo 2016

Semaine 1 : Lancement et calculs d’apothicaires
Semaine 2 : Reprendre un vieux projet
Semaine 3 : Coup de mou
Semaine 4 : L’attaque de l’IRL
Décembre : Bilan

Bon, j’avais déjà un programme bien chargé pour le mois de novembre, mais la vraie vie me rattrape, surtout côté boulot où je viens de me voir confier une nouvelle mission de correction et comme je commence tout juste dans ce job, j’avais pas trop la possibilité de dire non. Ça me prend beaucoup de temps, qui plus est du temps derrière mon écran où je dois être super super concentrée. C’est assez épuisant. Autrement dit, une fois que j’ai fini mes quelques 6h de correction par jour, j’ai le cerveau un peu vidé, et me mettre à écrire est bien difficile.

Du coup, j’ai à peine progressé de 4K en une semaine, c’est assez piteux. MAIS, j’ai délaissé un temps mon roman (parce que j’en avais marre) et j’ai écrit une petite nouvelle de 3K qui est bouclée, quasi prête à être envoyée, donc bon, je continue à me sentir productive, c’est cool.

À partir de maintenant, l’objectif pour moi c’est de finir ce roman, je pense que c’est possible en peut-être 5 à 10K supplémentaire. Il reste une semaine de NaNo, ça devrait être possible, il faut juste que je continue à être motivée. Tant pis pour les 50K pour cette année. (Sachant qu’à côté de ça, la traduction sur laquelle je bosse est déjà à 48K depuis le début du mois, donc je n’ai pas démérité, hein.)

Bienvenue !

Bonjour !

Bienvenue sur notre blog, le blog de Chloé et Viviane Faure ! Pour en savoir un peu plus sur nous, vous pouvez jeter un œil ici.

Si le titre du blog vous laisse perplexe, d’accord, je vous l’accorde, c’est peut-être pas le jeu de mots du siècle. Mais c’est déjà dur de se mettre d’accord avec soi-même, en ce qui concerne les titres, parfois, alors je vous laisse imaginer à deux… Cela dit, un jeu de  mots sur métaphore, la figure de style par excellence, pour un blog littéraire, au final, c’est plutôt sympa, non ? Et puis méta, c’est le préfixe grec qu’on utilise pour donner l’idée de « autour », « à propos de ». Alors, « autour de Faure », c’est pas plus bête qu’autre chose pour le blog de deux filles qui partagent ce nom de famille…

La question qui vous intéresse, c’est sûrement « de quoi il va parler, ce blog ? »

tumblr_n7fgm42wxi1st5lhmo1_1280

Photo par Carli Jean Miller

Bon alors, déjà, vous êtes sur le blog de deux auteures qui sont tout doucement en train de faire la transition entre « auteur amateur » et « auteur publié ». Alors vous pouvez être sûrs qu’on va vous parler d’écriture en général, et de nos textes en particulier… Et puis, comme l’un ne va pas sans l’autre, on va vous parler de (nos) lecture(s), aussi. Mais pas que !… On a aussi envie de vous parler de traduction, de romance, de féminisme, d’étymologie, et de plein d’autres choses encore !

N’hésitez pas à vous exprimer dans les commentaires pour échanger avec nous, en attendant qu’on vous remplisse ce blog de dizaines d’articles. Bien entendu, vous pouvez également nous proposer des partenariats avec vos propres blogs littéraires.