Traduction : Denton et les esprits, Lou Harper

C’est sorti tout récemment aux éditions Reines-Beaux et c’est un coup de cœur pour moi. Ce qui tombe bien, vu que j’ai eu la chance d’en être la traductrice. Ça a été l’occasion pour moi de découvrir cette auteure et son univers. Un univers ma foi un peu déjanté, très fun, et dans lequel il fait bon s’immerger. Pour tout vous dire, à peine ce roman fini, et j’ai déjà envie d’y retourner.

deadmanrestless_fr-440x664

Lire la suite

Publicités

Traduction : L’Australie en héritage

Aujourd’hui, j’ai le plaisir de vous présenter une autre de mes traductions qui est sortie il n’y a pas très longtemps. C’est un roman d’Ariel Tachna dont le titre original est Inherit the Sky. Il s’agit du premier tome d’une série mais il peut se lire indépendamment puisque chaque « épisode » se concentre sur un couple différent. Parce que, oui, c’est de la romance. Et du M/M aussi. Il faut dire que les éditeurs avec qui je travaille sont un peu spécialisés dans ces genres. Là, en l’occurrence, c’est sorti chez Reines-Beaux.

InheritSkyLG-FR-255x370

Alors comme le titre VF couplé à la couverture l’annoncent très bien, c’est un roman qui a pour décor les grands espaces de l’Outback australien. Notre héros, Caine, hérite d’un ranch, pardon, d’une ferme à moutons en Australie, et il plaque sa vie citadine et ennuyeuse pour partir à l’aventure. Et on peut dire que ça donne envie, on imagine très bien le ciel immense et les pâturages à perte de vue. Personnellement, je me suis bien amusée à traduire (ou pas) certains australianismes.

Entre Macklin, contremaitre bourru qui a remisé ses préférences sexuelles au placard, et Caine, sûr  de ce qu’il veut mais qui a parfois du mal à surmonter sa timidité et son bégaiement, on a une romance au schéma classique mais qui plaira sûrement aux amatrices du genre. En tout cas, on peut lire de bons retours sur Amazon et le forum Un mix de plaisirs.

La romance met du temps à s’installer, mais une fois qu’elle est là, la température monte vite – un livre pour public averti, donc.