Bilan d’écriture 2019

Nous revoilà à ce moment de l’année et je me rends compte que je n’ai rien posté sur ce blog depuis un an, gloups. Ça ne va pas m’empêcher de faire mon petit bilan chiffré de cette année d’écriture, c’est beaucoup trop jouissif pour s’en priver.

Comme l’an dernier, j’ai traduit 5 romans cette année, mais comme ils étaient nettement plus longs, ça m’amène à 443 000 mots traduits, presque mon record. Et le record est largement dépassé si on y ajoute les 20 000 mots que j’ai traduits en fanfiction.

Côté écriture c’est à la baisse avec une production de seulement 14 000 mots cette année.
Je m’étais inscrite pour faire le NaNo, mais entre le nouveau site qui ne favorisait pas autant l’émulation que l’ancien, le début du mois de novembre où j’étais super prise par mon asso, et la suite du mois où j’ai décroché un nouveau boulot (en traduction commerciale, ces mots-là ne sont pas comptés ici) qui m’a pris énormément de temps, j’ai vite abandonné.

Côté publication, deux nouvelles sont parues chez la Musardine, Saccage (20 histoires érotiques écrites par des femmes) et Orgasme en lac majeur (20 histoires de sexe au soleil). Sinon, j’ai récupéré mes droits sur mes textes publiés chez Láska, il va falloir que je réfléchisse sérieusement à ce que j’en fais. Mon ancienne éditrice m’a soufflé une piste, mais j’aimerais bien aussi auto-éditer certaines choses, au moins pour voir ce que ça donne. Il faut que je me trouve du temps pour plancher sérieusement sur la question.

Bref, avec un total de 477 000 mots, 2019 aura été mon année la plus productive ever. Visons les 500K pour 2020, ça serait classe. 😀

Bilan écriture 2019