Ce que j’écoute en écrivant

Je ne sais pas vous, mais en ce qui me concerne, le silence n’est pas forcément ce qui réussit le mieux à ma concentration. J’aime bien avoir un petit fond sonore, ça stimule mes neurones. Sans compter que des fois, on est obligé de subir le bruit des autres (chien qui aboie, bébé qui pleure…) et là, c’est limite indispensable d’avoir de quoi bloquer ça.

musique-pour-ecrire

Écouter de la musique en écrivant ?

Mais écrire requiert un certain état d’esprit, et lancer le dernier disque de son groupe préféré à fond n’est peut-être pas la solution idéale. Personnellement, une musique qui contient des paroles en français ou en anglais aura bien tendance à me déconcentrer, et en fait, même dans une autre langue, je préfère qu’il n’y ait pas de paroles du tout. Et puis il ne faut pas que ce soit trop rythmé, trop joyeux, trop ceci ou trop cela. Oui, je suis difficile !

Au fil du temps, j’ai développé un petit arsenal de trucs à écouter pendant que j’écris ou travaille, qui me permettent de rester concentrée sans sombrer dans « l’angoisse du silence total ». Aujourd’hui, je les partage avec vous. Essayez-les, vous en adopterez peut-être certains !

Ronrons et feu de cheminée

Je commence par le plus « neutre », il s’agit du générateur de sons MyNoise, qui est spécialement conçu pour répondre aux besoins que je viens de décrire ci-dessus. Vous avez besoin d’un fond sonore mais suffisamment discret pour ne pas vous déconcentrer ? Ou vous voulez carrément bloquer un bruit qui vous dérange ? MyNoise est fait pour ça. Il y a plein de possibilités différentes, et vous pouvez personnaliser chacune d’entre elles en jouant sur les divers curseurs.

fire-690944_960_720

A côté des « paysages musicaux » le site vous propose aussi des bruits plus concrets. Perso, j’aime bien faire jouer en même temps le « ronronnement de chat » et le « cheminée qui craque », ça donne une ambiance très cosy, on s’y croirait. Avec une tasse de thé, ça fait de ma séance d’écriture un moment très agréable.

Radio étrangère

J’aime aussi écouter la radio dans une langue que j’apprends. Attention, pas une langue que je parle bien, sinon, évidemment, ça me déconcentrerait. Non, une langue que je maîtrise encore mal : ça me permet de me laisser bercer par la musique de la langue, mais sans que mon esprit dérive sur le contenu de ce qui est dit. Je peux avancer sur mon texte, et à un autre niveau, mon cerveau travaille et emmagasine la prononciation de la langue.
Bon, il faut chercher un peu pour trouver la radio appropriée : une où les gens parlent plus qu’ils ne passent de la musique ou des pubs, et où le débit est suffisamment posé pour pas que ça devienne stressant. Les grands éclats de rire et les débats où tout le monde se coupe la parole, même dans une langue étrangère, c’est pas ce qu’on fait de mieux pour la concentration.

Listen to Wikipedia

J’ai découvert ce site il y a genre deux jours, et j’ai trouvé le concept sympa, et en plus, oui, ça peut faire un fond sonore qui marche bien pour se concentrer. C’est un site qui génère de la musique live, en fonction des modifications apportées à Wikipédia. Il y a des notes différentes en fonction du type et de la taille de la modification, et vous voyez apparaître dans de jolies bubulles le nom des articles modifiés ou créés. Je trouve ça assez fascinant.

listen-wiki

Évidemment, le but, si vous cherchez un truc pour vous concentrer sur votre écriture, c’est pas de rester bloqué à regarder la page. Mais quand même, voir toute cette connaissance apparaître en direct sous ses yeux, ça donne envie de se remuer et de créer quelque chose aussi, non ?

Focus music

Quelquefois, il me faut vraiment un truc pour rester hyper concentrée, et là, je sors mon arme secrète : la focus music. Alors, ça se base sur le principe que certaines fréquences agissent sur notre cerveau et nous aident à rester concentré. Franchement, j’ai pas vraiment fait de recherches sur le côté scientifique de la chose, mais c’est vrai que quand je joue ce type de musique, ça m’aide vraiment à rester concentrée. En fait, je ne l’utilise pas vraiment pour écrire, je trouve ça un peu trop « froid », je m’en sers plutôt quand je fais des corrections. Plus que l’écriture, où l’idée c’est quand même aussi de laisser son imagination dériver, la correction nécessite d’être super attentive.
Où on trouve de la focus music ? Eh bien on tape « focus music » sur YouTube, tout simplement. Moi, par exemple, j’utilise souvent cette vidéo-ci. Si je me dis que je veux faire, mettons, une heure de correction, je place le curseur à une heure de la fin de la vidéo, et je travaille jusqu’à ce que la musique s’arrête. Super efficace !

De la musique pour écrire

La focus music, c’est très bien pour la concentration, mais souvent, les auteurs ont aussi envie de quelque chose qui les mette dans l’ambiance de leur texte. Alors j’essaie de trouver, toujours sur YouTube, quelque chose qui correspond à ce que j’écris. On peut trouver des playlists toutes faites adaptées à pas mal de genre de l’imaginaire (fantasy, steampunk, horreur…). Parfois, c’est des compils de musique de films, d’autres des compos originales. De temps en temps, écouter un truc bien épique à la Hans Zimmer, ça peut vous débloquer cette scène de combat qui voulait pas s’écrire.

Cela dit, avouons-le, personnellement, j’écris pas tant de scènes de combat que ça. Mes textes sont plutôt calmes et contemporains. Et étrangement, si vous tapez « calme et contemporain » sur YouTube, ça marche pas des masses pour trouver une playlist sympa. Comme je l’ai dit, pour écrire, j’aime pas trop les musiques qui ont des paroles. Le classique, j’aime bien en écouter de temps en temps, mais pareil, pour écrire, je trouve ça trop « marqué » et pas forcément adapté à l’ambiance de mes textes.
Au final, le genre de musique qui me convient le mieux pour écrire, c’est le post-rock : très souvent instrumental, calme, lent mais profond, c’est à la fois une musique que j’aime écouter et qui me permet d’être dans la bonne ambiance pour écrire.
Alors, si vous n’avez pas la moindre idée de ce qu’est le post-rock, je vous donne juste un groupe en exemple, This will destroy you. Rassurez-vous, contrairement à ce que le nom du groupe semble indique, c’est plutôt calme. Si ça vous plaît, je vous invite à fouiller un peu : il y a plein de groupes très sympas.

Bon, et vous, vous avez des trucs particuliers que vous écoutez quand vous écrivez ?
Et si vous essayez ceux que je donne ci-dessus, dites-moi ce que vous en pensez !

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s